AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 hearts a mess (penny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Wingham

avatar

Messages : 1281
Inscription : 08/05/2015
Crédits : likeanewday (avatar) fauve, lettre à zoé (lyrics), maëlys <3 (gif)

ONCE UPON A TIME
Personnage: quasimodo
Emploi: metteur en scène
Relations :

MessageSujet: hearts a mess (penny)   Dim 10 Jan - 18:59

2016, Elijah Wingham en était convaincu serait une bonne année. Les années paires lui réussissaient toujours, c'était bien connu. Il n'était pas superstitieux pour un sou mais croyait aux signes du destin. Comment faire autrement quand toutes les étoiles semblaient s'aligner pour délivrer le même message ? Ses réussites en amour comme en amitié et ses exploits professionnels étaient toujours durant ces années là. C'était un fait établi, fait qu'il avait fini par accepter. Au contraire, 2015 et 2013 ne lui avaient pas fait de cadeau et avaient toutes deux marquées par des événements qu'il s'efforçait d'oublier, en vain. Les images de ses humiliations successives restaient durement ancrées dans la mémoire sélective du metteur en scène. Il devait apprendre à vivre avec mais pas à les revivre encore et encore à l'infini. Au-delà des révélations chocs, Elijah en était venu à déterminer le dénominateur commun à toutes ces années : Clara. Clara était la principale source de ses malheurs. Une personne concentrant les causes et les effets de ses péripéties qui n'intéressaient plus personne. S'il avait déjà entamé les dispositifs pour l'éloigner pour de bon, il s'était promis qu'il irait jusqu'au bout, qu'il travaillerait dur cette année pour limiter toute possibilité d'interaction entre eux. Ce qui ne serait pas très difficile. Les deux ex n'évoluaient pas dans les mêmes sphères ni ne partageaient le même groupe d'amis. Il doutait croiser un jour Clara aux abords d'un cinéma muet ou au croisement d'une galerie d'art. Et lui faisait de son possible pour ne pas s'approcher d'une salle de sport ou d'événement regroupant le gratin de Fairview. C'était plutôt une bonne chose qu'ils divergent en tout point. Il n'y aurait pas de rencontre maladroite, involontaire, chacun resterait dans son bout de ville, sans chercher à interférer. Il détestait ça de toute façon, l'imprévu et l'inopiné. Il savait jamais où se mettre et révéler son côté empoté, le côté qu'il s'était toujours échiné à enfouir sous une couche de confiance et de négligence étudiée. Le problème Clara élucidé, Elijah s'était promis de s'occuper un peu plus de lui et surtout des autres, en commençant par ses amis. Prenant cette bonne résolution dès le commencement de l'année, le metteur en scène sonna finalement. Il se tenait depuis un moment devant le pallier de Penny. C'était assez étrange leur relation, à Penny et lui. Ils se voyaient sans arrêt sans pourtant passer réellement du temps ensemble. Enfin, plus trop en ce moment. Les deux étant fermement enfermés dans leur bureau respectif. Elijah peaufinait encore et toujours sa pièce (pièce qu'il doutait finir à ce stade là) et elle qui tissait, rafistolait les bouts de tissu que son budget restreint lui permettait d'acquérir. Alors Elijah vint s'inviter chez Penny, un sac de courses débordant de ses bras, prêt pour une de leurs soirées de célibataires cyniques qui se résumaient à une cure de sucre et d'éthanol. « Salut ! » Penny l'ouvrit et le l'invita sans tarder à l'intérieur. Elijah se dirigea directement dans la cuisine, se débarrassant à l'occasion de ses affaires. C'était presque une seconde maison à force, l'antre de Penny. C'était bien mieux que sa chambre de motel miteuse ou encore l'étroitesse de son bureau au théâtre. C'était douillet et accueillant, avec, en prime, une amie à l'intérieur. « Je me suis dit qu'avec tes talents de pâtissière et mes talents de goûteur, ce serait un crime de ne pas en profiter. » Le metteur en scène expliqua à la costumière tandis qu'il déballait les ingrédients un à un sur le comptoir. Il n'était pas très doué pour la cuisine, Elijah. C'était pas faute d'avoir tenté, à maintes reprises, pendant des années. Ses parents toujours absents et son frère continuellement dans ses bottes, Elijah avait du mettre la main à la pâte pour les nourrir tout deux. Effort qui se soldait souvent par un appel aux pompiers et à la pizzeria du quartier. Il n'avait jamais compris pourquoi tout ce qu'il touchait, dans le périmètre limité d'une cuisine, se transformait en nuage de fumée. Il en crierait presque au complot. Le sac vide, l'aîné des Wingham s'empressa de le mettre à la poubelle avant de se saisir de la bouteille de vodka qui trônait à l'intérieur des placards de Penny. « Tu vois, je suis sérieux Penny, je sors même l'artillerie lourde. » Elijah agitait deux verres à shots devant Penny avant de les remplir d'un mouvement sec et mécanique. « La vodka extirpera nos secrets les plus noirs. » Comme pour donner de la force à ses propos, Elijah engloutit d'une traite le contenu d'un des deux verres.  

_________________
les images de la veille se superposent aux détails du wagon. elles flottent devant mes yeux comme sur la houle. je te revois perdue dans la foule avec tous ces mongols bourrés qui dansent n'importe comment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

hearts a mess (penny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Half penny 1907
» Noblesse oblige (Kind hearts and coronets)
» Pandora Hearts
» Kingdom hearts
» [MANGA] Ki-oon : Pandora Hearts, Artelier, Baptist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: Habitations-