AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 I breathe you in and I'm at home (rose/jasmine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Russell

avatar

Messages : 179
Inscription : 06/03/2016
Crédits : © marine, f+tm.

ONCE UPON A TIME
Personnage: aladdin.
Emploi: tattoo artist.
Relations :

MessageSujet: I breathe you in and I'm at home (rose/jasmine)   Dim 27 Mar - 22:13


jasmine × aladdin
beating like a thousand drums, love
burning like the hottest sun, love

Aladdin n'avait jamais été un très gros dormeur. La vie était trop courte pour être passée à être assoupi, et le monde avait trop à offrir pour qu'il se contente de rester sur un matelas au lieu de partir à la découverte de nouveaux lieux ou de nouvelles personnes. Mais depuis son couronnement, le luxe s'imposait à lui et ses habitudes d'orphelin à la rue s'effaçaient petit à petit sans qu'il ne s'en rende compte. Les premiers rayons de soleil traversèrent les rideaux et le jeune prince se retourna pour y échapper, tendant le bras pour enlacer Jasmine qui dormait à ses côtés. Mais au lieu de toucher le corps de sa bien-aimée, c'est l'oreiller qui eut droit à un câlin un peu trop sexy. Aladdin ouvrit un oeil puis l'autre, observant le côté de Jasmine, vide. Il fronça d'abord les sourcils avant de basculer sur le dos dans un soupir las. Il porta sa main à son front, observa le plafond quelques secondes avant de descendre sa main le long de son visage et de se relever. Il enfila rapidement ses habits puis quitta la chambre royale à la recherche de sa merveilleuse épouse. Jasmine avait beau avoir grandi dans ce luxe, elle ne l'avait jamais pris pour acquis et était dotée du même esprit aventurier que le sien. C'est ce qui lui avait tant plu chez elle mais c'était également ce qui lui posait problème ces derniers temps. Elle avait beau être enceinte de leur premier enfant, elle ne ralentissait pas le rythme pour autant. Aladdin s'inquiétait pour elle ; il avait conscience que c'était totalement irrationnel et qu'il angoissait sûrement pour rien mais il préférait être prudent. Il avait été bien trop chanceux ces derniers temps. « Jasmine ! » Apercevant la tunique bleue de la jeune femme, Aladdin accéléra le pas. Elle l'avait très bien entendu mais c'est d'un pas décidé qu'elle se dirigea vers la sortie du palais. Il s'était douté de ses intentions dès qu'il avait remarqué son absence au lit. Il ne la connaissait que trop bien et il en avait la preuve encore une fois. Arrivé à sa hauteur, il lui attrapa le bras pour qu'elle se retourne enfin vers lui. « Qu'est-ce que tu fais ? Tu vas pas sortir, j'espère ? » La question était rhétorique, ils connaissaient tous les deux la réponse. Aladdin l'observa d'un oeil plus attentif et un fin sourire se dessina sur ses lèvres quand il remarqua ses vêtements légèrement salis. Elle avait retenu la première leçon qu'il lui avait donnée lorsqu'ils s'étaient rencontrés : finaliser le moindre détail pour ne pas mettre la population sur la voie de sa véritable identité. « Dois-je te rappeler que tu portes notre fils ? » Ils n'avaient aucun moyen de connaître le sexe de l'enfant mais Aladdin en était persuadé, il s'agissait d'un garçon. « Et que tes escapades en ville n'ont jamais été très concluantes ? » Combien de fois l'avait-il sauvée de personnes mal intentionnées ? Leur relation était basée sur ses sauvetages à répétition, après tout. Il était hors de question qu'il la laisse sortir sans protection ; il n'avait jamais aimé ça, et encore moins depuis qu'elle était enceinte.

_________________
On the sea and land over land, creeping and crawling like the sea over sand, still I follow heartlines on your hand and there’s fantasy, there’s fallacy, there’s tumbling stone, echoes of a city that’s long overgrown, your heart is the only place that I call home, I cannot be returned.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Denver
(+) SHE ALWAYS BELONGED TO SOMEONE ELSE
avatar

Messages : 1671
Inscription : 01/01/2015
Crédits : avatar (mellow bird) | signature (tumblr)

ONCE UPON A TIME
Personnage: Jasmine ⭐️
Emploi: Sherif ⭐️
Relations :

MessageSujet: Re: I breathe you in and I'm at home (rose/jasmine)   Sam 23 Avr - 10:49

Ces derniers temps, la princesse peinait à trouver le sommeil sans qu’elle n’en comprenne les raisons. Peut-être était-ce dû au stress qu’engendrait ce nouveau pas franchi dans sa vie de couple avec Aladdin depuis qu’elle se savait enceinte de leur premier enfant ? Ou tout simplement à l’excitation qui l’envahissait à l’idée d’être maman très prochainement ? Ou peut-être était-ce les deux à la fois, elle n’en savait rien. Jasmine avait tellement hâte que cet enfant naisse, qu’il apporte encore plus de bonheur dans leur couple. Elle avait hâte de savoir si c’était une fille ou un fils qui grandissait au creux de son ventre ? Le corps de la jeune princesse n’avait pas énormément changé depuis l’annonce de cette incroyable nouvelle pour le royaume. C’était leur descendance à Aladdin et elle, que ce soit une future princesse ou un futur prince. Son ventre était plus rond mais les tuniques qu’elle portait ne laissaient pas apercevoir ce début de formes. Ce matin encore, elle portait une longue tunique bleue. Mais celle-ci n’avait rien de princier, le vêtement était même légèrement sale car Jasmine comptait bien se promener dans les rues de Sandstone pour s’aérer l’esprit. Elle ressentit tout de même un certain remord à l’idée de quitter le lit où dormait paisiblement son fabuleux mari mais l’appel de l’aventure était trop fort. Très discrètement, elle s’échappa du palais, en appréciant les premiers rayons du soleil qui effleuraient son visage. « Jasmine ! »  Jasmine reconnut la voix d’Aladdin mais ne se retourna pas pour autant, elle poursuivit même sa route vers la sortie du palais. Elle savait qu’il la suivrait alors autant franchir davantage de mètres jusqu’à ce qu’il ne vienne la dissuader du contraire. Elle passait dans une petite brèche, salissant davantage sa tunique, avant que son mari ne lui attrape finalement le bras. « Qu'est-ce que tu fais ? Tu vas pas sortir, j'espère ? » Elle lui lança un regard presque défiant. Il savait pertinemment que c’était ce qu’elle comptait faire. La princesse se montrait assez révoltante, indisciplinée, ce qui l’amusait énormément. Devant son mari, cet ancien bandit, elle aimait dévoiler ce côté rebelle qu’il lui connaissait bien. « Dois-je te rappeler que tu portes notre fils ? »  Un sourire se dessina sur ses lèvres. Comment pouvait-il être certain qu’elle portait leur fils ? Elle trouvait ça tellement adorable de la part d’Aladdin de manifester cette préférence, même si rien ne laissait présager qu’il avait raison. « Je suis juste enceinte, Aladdin, pas grabataire. » Bouda-t-elle doucement en l’invitant à retirer l’emprise qu’il avait sur son bras puis en enlaçant ses doigts aux siens avant de porter sa main contre son ventre. « Fais attention à ce que tu dis, c’est peut-être une fille… » Et si elle disposait du même caractère que sa mère, elle était en train de se vexer à l’intérieur de son ventre. « Et que tes escapades en ville n'ont jamais été très concluantes ? » Elle ne résista pas à l’envie de lui tirer gentiment la langue, avant de jouer de ses charmes pour obtenir ce qu’elle désirait : « Mais c’est pour ça que tu m’aimes… » Elle l’amadouait de son regard envoutant, sa main caressant toujours la sienne. « Viens avec moi si tu crains que je ne me fasse attaquer, tu me protègeras. » C’était ce qu’il faisait toujours, il la protégeait de tout. C’était son rôle en tant qu’amant, d’ami, de mari que de protéger son âme sœur. « De toute façon tu sais que j’y vais, avec ou sans toi » Et, elle l’admettait, elle préférait qu’Aladdin soit là. Non pas parce qu’elle avait peur de se faire attaquer ou quoique ce soit mais parce qu’ils pourraient se promener, aller là où ils s’étaient rencontrés, où ils se retrouvaient parfois lorsqu’il était encore ce voleur charmeur. Sans lui laisser le temps d’argumenter davantage, elle relâcha sa main pour avancer un peu plus vers la première ruelle vide. Elle ne se retourna qu’après quelques secondes, en lui faisant signe avec son index de la suivre, puis elle pressa un peu plus le pas.



Spoiler:
 

_________________

holes in the sky
Arms to the ground, far from the river, grace in our tears, high on a fever. Somebody heal me from my pain. I'm reaching closer, and stars dive on earth, feeling up, lost in memories. Holes in the sky, pierced by the fire, somebody tell me this is real.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I breathe you in and I'm at home (rose/jasmine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach 453 - Mute Your Breathe Friendship
» Bleach 487 - Breathe But Blind
» Can't breathe unless I feel you next to me Ω Perséphone ♥
» Vos dédicaces d'écrivains, de dessinateurs...
» Rose des sables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: Sandstone-