AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 let's have fun (caleb).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colton Hamilton

avatar

Messages : 570
Inscription : 18/05/2015
Crédits : AVATAR : @Tennessee

ONCE UPON A TIME
Personnage: TERENCE.
Emploi: EMQUOI ?
Relations :

MessageSujet: let's have fun (caleb).   Mer 27 Jan - 13:10

Il commande un verre et observe, sans réellement s'attarder, les corps qui ondulent à quelques mètres de lui. Le siège d'à côté est vide mais réservé et Colton s'impatiente, il n'aime pas attendre. Lui a le droit d'être en retard mais les autres ne l'ont pas de le faire patienter. Alors, il jette des regards à la foule, capte quelques regards malicieux et envoûtants, il dessine des corps, s’imprègne de leurs courbes parfois généreuses, parfois saillantes. Colton aime toutes les femmes. Il aime la pureté de leur corps, se plaît à en détailler chaque parcelle, compter les grains de beauté, déceler les tâches de naissance, s'émerveiller d'un ventre plat qu'il couvre de baiser, laisser ses mains parcourir leurs formes, qu'elles soient pulpeuses ou pas, le corps féminin est une œuvre d'art, un cadeau du ciel qu'il chérit. Son regard océan s'attarde sur une petite rousse. Elle est menue et porte une longue robe qui laisse entrevoir des hanches généreuses et il devine de petits seins à propos desquels elle doit certainement complexer. Et il ne comprend pas que les femmes puissent ne pas aimer leur corps, Colton. Il dégueule les magasines qui n'instaurent qu'un seul et même type de corps, le filiforme, qui a ses atouts mais qui ne devrait pas être un modèle. Les femmes sont belles qu'importe la façon dont elles ont été façonnées. Ce sont leurs différences qui leur donnent tout cet attrait et elle n'en ont malheureusement pas conscience, préférant baver sur le corps de leur voisine, puis s'infliger un de ces nombreux régimes à la con pour tenter de ressembler aux mannequins photoshopées de chez Victoria Secret. Il ne comprend pas, Colton, que les femmes puissent désirer être autrement. Il porte son verre à ses lèvres, laisse l'alcool titiller ses papilles et brûler sa trachée tandis que son regard rebondit d'une femme à l'autre, jusqu'à ce qu'il se pose sur Caleb et il fronce les sourcils. Enfin, qu'il rechigne, tapotant ses doigts sur son poignet lui faisant signe qu'il est en retard. Caleb a certainement une bonne excuse, comme à chaque fois et il passe outre, lève la main à l'intention du serveur et commande deux tournées qu'il paiera il-ne-sait-comment, certainement en aidant à nettoyer demain matin ou quelque autre service que ce soit pourvu qu'il puisse, ce soir, sentir l'alcool sortir de tous les pores de sa peau. « Pile à l'heure. » qu'il raille dans un sourire complice à l'adresse de Caleb, toujours fringué de cette même manière abominablement adolescente mais qui lui donne un certain charme, il doit l'avouer. Caleb est encore un enfant et pour une raison qu'il n'explique pas, Colton s'est prit d'affection pour lui. Et pourtant, les sentiments, l'amnésique, il ne connaît plus vraiment. Et il se contente de vivre au rythme de ses journées moroses, sans réellement se poser de question ni tenter de créer de nouveaux souvenirs de peur qu'ils ne s'effacent eux aussi. Mais étrangement, chez Caleb, il y a quelque chose qui lui rappelle ses jeunes années oubliées. Quelque chose, il ne saurait dire quoi, qui lui donne envie de sourire et de profiter un peu, de ne pas abandonner. Ca ne dure qu'un instant mais c'est plaisant et la compagnie de Caleb est réconfortante et amusante. « J'ai eu le temps de beaucoup réfléchir en t'attendant... » il insiste sur le 'beaucoup' de façon légèrement trop surjouée, plisse un peu les yeux pour avoir l'air mystérieux. « Et je crois que Natacha t'irait à merveille. » il lui désigne la petite rousse du menton, elle danse encore, ondule au rythme de la musique et s'il s'était écouté, Colton l'aurait déjà rejoint, bien avant l'arrivée de Caleb. Seulement il ne s'écoute plus, ce n'est pas nouveau et même si ça le trouble, ce n'est pas si dramatique que ça en à l'air. C'est juste qu'elle hante son esprit, Violet et qu'il ne réussit à penser à aucune autre, qu'elle a pris possession de ses pensées et s'y accroche avec la hargne qui la caractérise. « Bon, je ne sais pas si c'est réellement son prénom mais je trouve que ça lui va plutôt bien. » il illustre le tout d'un clin d'oeil et tend son verre qu'il fait joyeusement tinté contre celui de Caleb. Si lui a décidé de rester 'sage' ce soir (est-ce vraiment un choix, après tout ?) il compte bien se délecter des frasques de son poulain et constater que ce qu'il lui a appris n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd, que Caleb a retenu la leçon et, mutin, il tapote même la poche de son jean où est rangé un préservatif, juste 'au cas où'.

_________________

I'm in love with a women I can never have. The point is, I'm in love with her and it's driving me crazy. I'm not in control. I have to stay together to protect her and she wants me to be a better man, wich means I can't be who I am.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Matthews
NEVER GROW OLD
avatar

Messages : 462
Inscription : 01/05/2015
Crédits : (avatar) hollow bastion | (sign) tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Peter Pan
Emploi: DJ au Rabbit Hole
Relations :

MessageSujet: Re: let's have fun (caleb).   Dim 6 Mar - 18:44

Caleb ne compte même plus le nombre de soirées arrosées qu’il a passé en compagnie de Colton, cet homme qu’il jalouse un peu. Il a tellement confiance en lui, son charisme ne laisse pas les filles insensibles qui font toujours la queue pour avoir la chance d’attirer l’espace de quelques minutes son attention. Il attire tout le monde, Caleb n’est même pas étonné lorsqu’un mec lui adresse des clins d’œil sous-entendus. Bien qu’il ait lui aussi la côte, c’est complètement différent de ce que Colton vit tous les soirs dans les bars ou dans les boîtes de nuit. C’est sa maladresse, sa coke ou son air débraillé qui fait certainement pitié à ses conquêtes. Mais lui s’en fiche, tant qu’il baise, il réfléchit pas aux raisons pour lesquelles il arrive à attirer du monde dans son lit. Qu’est-ce que ça peut lui apporter d’ouvrir encore plus les yeux sur sa vie de misérable ? Et puis, très bientôt, il allait pouvoir draguer en jouant le père célibataire. Il est persuadé que ça allait plaire aux filles, qu’il soit débordé entre son boulot au Rabbit Hole et son nouveau métier de père. Quitte à avoir un gamin, autant que ça lui serve, même s’il doute fortement que Faye le laisserait approcher de leur enfant qu’il avait très clairement renié la dernière fois qu’ils s’étaient croisés. Il ne sait même pas quand elle va accoucher tant il s’intéresse très peu à cet enfant non-désiré. Mais le pire dans tout ça, c’est qu’il s’inquiète un peu pour Faye dans cette histoire. Il sait qu’il l’a blessé, Devon l’a tellement sermonné à propos de son comportement qu’il en est presque venu à avoir du remord. Sauf que ce soir, il va très vite oublier cette culpabilité, il en est persuadé. Colton va réussir à lui faire prendre son pied, comme à chaque fois qu’ils se voient pour draguer les gonzesses. D’ailleurs c’est légèrement en retard qu’il le rejoint sur son lieu de travail. Ce soir il ne travaille pas, jour de repos qu’il passe quand même ici. Faut dire que c’est le meilleur endroit pour chasser la chair fraîche, pourquoi s’embêter à fouler un endroit qu’il ne connait pas. Evidemment, Colton lui fait rapidement comprendre qu’il l’attend depuis presque au moins cinq minutes. Pas la mer à boire pour Caleb qui n’a jamais été très à cheval sur les horaires et tout ça et, heureusement, son ami semble ne pas lui en tenir rigueur très longtemps. Il lui parle d’une fille, une certaine Natacha, qui se dandine non loin d’eux. Le regard aiguisé du DJ se pose sur elle, détaille les courbes de son corps qui lui mettent déjà l’eau à la bouche. Son pote est vraiment doué pour repérer les petites pépites. Toutefois, il ne comprend pas pourquoi il lui offre sur un plateau d’argent alors qu’elle est clairement son type à lui aussi. « T’as pas faim, ce soir ? T’es malade, tu couvres quelque chose ? » Le charrie-t-il en se léchant explicitement les lèvres pour lui montrer qu’il était très affamé, de son côté. « Parce que le Colton que je connais serait déjà derrière ce petit popotin pour lui susurrer des choses pas très propres » Il dit ça sur le ton de la rigolade, même si ses propos sont tout à fait vrais. Quand quelqu’un plait à Colton, il n’y va pas par quatre chemins. Il fonce tête baissée et ça fonctionne à chaque fois. « C’est pas pour me déplaire que tu ne chasses pas ce soir, ça me laisse plus de chance de tirer mon coup » Evidemment, il ne va pas pleurer s’il ne veut pas passer avant lui. Il n’est pas stupide non plus, il sait bien que si cette jolie demoiselle doit faire un choix entre Colton et lui, c’est le brun qu’elle choisit. Ou, dans le meilleur des cas, elle accepte un plan à trois mais c’est au niveau de Colton que ça risque de coincer. Son ami n’a pas l’air très chaud qu’il puisse lui reluquer le derrière ou lui toucher le zizi, pourtant Caleb est persuadé qu’ils s’amuseraient énormément en se lançant dans cette aventure inconnue. « Tu permets que j’t’emprunte ça si tu bouffes rien ? J’ai déjà foutu une fille en cloque, j’aimerais mieux m’en tenir qu’à un seul mormon » Lui demande-t-il en prenant la capote qu’il gardait au chaud dans la poche de son jean, se préoccupant finalement plus vraiment de sa réponse puisqu’il la considérait déjà à lui. « Sinon je vais jamais suivre financièrement, déjà que je roule pas sur l’or » C’est même tout le contraire, Caleb est un homme complètement fauché. Et puis, soudain, il a le déclic. « Toi aussi t’as planté la petite graine pour pas vouloir tirer ton coup ou quoi ?! » Il s’agace presque, alors que c’est une situation qu’il ne devrait pas prendre autant à la légère. Mais c’est vrai quoi, c’est pas parce qu’un de ses spermatozoïde a gagné la course jusqu’à l’utérus de Faye qu’il tire la gueule et qu’il compte ne plus utiliser ce qu’il a sous la ceinture de son jean. Qu’il profite de sa jeunesse, merde.

_________________

WHAT DO YOU MEAN.
when your head nod yes but you
wanna say no, what do you mean?
When you don't want me to move
but you tell me to go, what do
you mean ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colton Hamilton

avatar

Messages : 570
Inscription : 18/05/2015
Crédits : AVATAR : @Tennessee

ONCE UPON A TIME
Personnage: TERENCE.
Emploi: EMQUOI ?
Relations :

MessageSujet: Re: let's have fun (caleb).   Ven 15 Avr - 14:41

Il n'a peut-être pas attendu si longtemps, finalement. Seulement la solitude, Colton ne la supporte pas. Pas même cinq petites minutes, entouré de rien d'autre que le brouillard épais de ses pensées. Malgré son regard, qui va de corps en corps, qui déshabille ces hanches qui ondulent, qui glisse le long des dos et qui détaille les visages souriants, il est seul, l'amnésique et se réjouit de voir finalement apparaître son compagnon de longue date, Caleb. Caleb et sa démarche dégingandée dont lui seul à le secret et qu'il reconnaîtrait entre mille. Caleb et son style vestimentaire adolescent que Colton déplore depuis des années mais qui ne change pas. Caleb et sa barbe mal rasée, ses grands yeux d'enfant paumé et ses cheveux hirsutes. Caleb qu'il considère comme un petit frère et qu'il compte parmi les rares personnes en qui il peut avoir confiance, Colton, aveuglément, puisque sa mémoire lui fait défaut. Elles ne sont pas nombreuses, les personnes sur qui il s'appuie. Son caractère l'a façonné de telle façon qu'il gerbe sur l'aide qu'on cherche à lui apporter. Il veut s'en sortir seul, Colton, ne peut s'en prendre qu'à lui-même si son cerveau déconne, s'il ne l'écoute plus et n'en fait qu'à sa tête. C'est ironique, comme façon de pensée, d'ailleurs. Son cerveau qui n'en fait qu'à sa tête. Lui aussi, n'en fait qu'à sa tête, ne se préoccupe que de son bien être et n'écoute que ses pulsions, jamais sa raison. Enfin, jusqu'à ce qu'Elle mette son nez dans sa vie et chamboule tout. Qu'Elle remue toute cette merde, le mette devant le fait accompli et le fasse réfléchir. Qu'Elle remette en cause tout ce pourquoi il s'était battu jusqu'à présent. Qu'il en vienne à écouter sa raison, son cœur et cesse de ne penser qu'à lui. Parce qu'Elle le hante. Violet. Son prénom tournoie lentement dans son esprit et brouille sa vision, ses pensées, si bien que Colton n'entend pas les premiers mots de Caleb. Il secoue son visage pour reprendre ses esprits et affiche un sourire entendu. Il n'irait pas jusqu'à dire que les propos de son ami le choquent mais la question lui effleure l'esprit. Ses propos sont-ils si machos ? Colton imagine avec une certaine appréhension et un amusement certain qu'il ne peut pas cacher la réaction de Violet. Bras croisés sous sa poitrine parfaitement mise en valeur, sourcils et nez joliment froncés en une moue sévère face à laquelle il ne peut rester sérieux, propos cinglants, du Violet tout craché. « Laisse tomber tu comprendrais pas. » A en juger par le lien qui les uni, non, clairement, Caleb ne comprendrait pas que Colton puisse... il n'est même pas certain d'être capable de se l'avouer lui-même... avoir des sentiments pour une seule femme et n'avoir envie de personne d'autre ? Ils sont étranges, ces mots, ils serrent le ventre, forment une boule dans sa gorge et donne envie de gerber. « Allez prends un verre. » Il alerte le serveur au passage et commande une série de shooters de couleurs différentes et en tend un à Caleb,un sourire narquois aux lèvres. « Trinquons à ton gosse ! » S'il s'était un jour imaginé que Caleb finirait père... Impossible. Quoique pas tant que ça lorsqu'il songe au nombre cuisses par lesquelles il passe, Colton se demande plutôt comment il a fait pour n'être père qu'une seule fois. Lui-même se demande comment il a fait pour ne jamais mettre une femme en cloque. Certainement grâce à ce que Caleb vient de prendre dans sa poche et qu'il devrait plutôt avoir dans la sienne. Il lève les yeux au ciel, ce qui l'aurait amusé il y a quelques semaines de cela a plutôt tendance à l'exaspérer un peu. Et tous ces corps qui ondulent et le fascinent plus qu'ils ne l'attirent. Et son esprit qui s'embrouille encore, pas à cause de l'amnésie cette fois-ci mais à cause d'Elle. « Ce soir, c'est avec eux que je vais m'amuser. » Il désigne les petits verres d'alcool, en avale un nouveau en secouant la tête. L'alcool glisse le long de sa gorge mais ne fait pas disparaître la boule qui le serre pour autant. « Mais toi... fais toi plaisir, ça fait trois fois que Natacha regarde dans notre direction. Attaque ! » Il ne lui ment pas, lui cache simplement la vérité qu'il ne comprendrait pas. Caleb, ça fait un moment qu'il le côtoie et Colton peut affirmer qu'il se moquerait plus qu'il n'essaierait de comprendre. Et c'est tout à son honneur quand on sait que c'est en sa présence que Colton s'est dégoté le plus de nanas. « Et demande lui si elle n'est pas en pleine ovulation, pour être sûr. » Comme il le ferait pour un môme de cinq ans, Colton détourne l'attention de Caleb en l'amenant sur un sujet bien plus léger dans lequel il sauterait à pieds joint d'habitude.

_________________

I'm in love with a women I can never have. The point is, I'm in love with her and it's driving me crazy. I'm not in control. I have to stay together to protect her and she wants me to be a better man, wich means I can't be who I am.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: let's have fun (caleb).   

Revenir en haut Aller en bas
 

let's have fun (caleb).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Caleb Carr
» Charles Caleb Colton
» LE TUEUR DE TEMPS de Caleb Carr
» Feuilleton "Les filles de Caleb"
» Flander's Company- Pour l'amour d'un scientifique - Damien/Caleb Kevin/Hippolyte - PG-13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: Rabbit Hole-