AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 strangers with benefits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Violet Fawkes

avatar

Messages : 2629
Inscription : 16/12/2013
Crédits : avatar @ shiya ; sign @ clémentine

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ursula, la sorcière des mers
Emploi: arnaqueuse professionnelle (cartomancienne) & briseuse de ménage
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Lun 10 Aoû - 21:20

« Peut-être. » qu’elle lui lança, un regard particulier rivé dans le sien. Elle n’était plus tout à fait la même, Violet, mais ça il ne le savait pas encore. Il n’allait pas tarder à le deviner, cela dit, tant ça crevait les yeux mais pour l’heure, elle chercha à camoufler ses craintes et ses émotions du mieux qu’elle pouvait. C’était difficile et elle se heurtait à un obstacle de taille, mais elle essayait quand même parce qu’elle faisait face à Danny. Un amant sauvage qui lui donnait toujours entière satisfaction. Un homme dont elle connaissait le corps mieux que le reste. Et c’était pour ça d’ailleurs qu’elle lui avait répondu hésitante. Elle n’allait pas lui offrir ce que d’ordinaire elle faisait avec plaisir, et elle ne savait aucunement comment il allait réagir. Il fallait croire cependant que Danny ne cherchait pas uniquement du sexe, parce qu’il restait planté là, au comptoir, à ses côtés, sans chercher à faire naître en elle du désir. Il se contentait de la regarder et de la contempler. Et si d’habitude cela ne gênait aucunement Violet qu’on la dévisage de la sorte, cette fois-ci ça la mit mal à l’aise. Parce qu’elle ne se sentait pas en sécurité sous le regard des autres. Parce qu’elle avait la désagréable sensation d’avoir perdu sa carapace qui la rendait invincible. Parce qu’elle était comme une biche sans défense devant le fusil d’un chasseur. Alors, elle s’empara de son verre et le liquide brûlant dévala dans sa gorge rapidement. Ça aussi, c’était déplaisant maintenant. Mais c’était la seule chose qui lui était venue à l’esprit pour se changer les idées et oublier un instant les yeux perçants de Danny qui la détaillaient. Elle jouait le feu à prendre de tels risques mais pour une fois elle ne voulait plus réfléchir, Violet. Elle désirait juste un instant tirer un trait sur son agression et agir comme elle le faisait toujours avant. Ça ne marchait malheureusement pas. Surprise par la question du jeune homme, elle reposa son verre sur le comptoir et se tourna vers lui. « J’te plais pas comme ça ? » qu’elle lui lança, essayant d’être un minimum provocante mais sans doute sans succès. Il était vrai que Violet était toujours enthousiaste à l’idée de passer la soirée au pub, aux côtés d’un bel homme, et qu’elle le montrait aisément dans ses gestes comme ses paroles. Ce soir, elle était juste comme n’importe quelle femme, banale, passe-partout. Elle n’avait plus l’étincelle qui illuminait ses yeux et qui était prête à embraser le feu intérieur des corps. Danny pouvait toujours faire machine arrière et la fuir, elle ne le retiendrait pas. A quoi bon forçait quelqu’un à vous supporter, après tout ? Ce n’était jamais ce qu’elle recherchait. « Il faut croire. » railla-t-elle, avant d’enchaîner. « Ça t’étonne ? » Elle essayait de jouer un peu, Violet, mais son panache n’était pas le même. Il était là quand même, un peu, juste assez pour qu’on le remarque, mais pas suffisamment pour se donner en spectacle. Elle voudrait l’entendre lui souffler quelques compliments à l’oreille, parce qu’elle aimait ça, Violet, et parce qu’elle est persuadée qu’il peut être doué pour ça, Danny. Mais déjà il relançait la discussion et sa réflexion lui déplut. « Ai-je seulement des choses à arranger ? » qu’elle lui dit, le regard plus fermé cette fois-ci. « Ça t’va pas au teint de donner des leçons. » Leçon, conseil, peu importe, les faits étaient là : qu’étaient-ils en train de devenir ? Elle profitait d'un regain d'énergie pour se réveiller, Violet, mais cette pensée aussi furtive soit-elle la troubla.

_________________

I set fire to the rain and I threw us into the flames. When we fell, something died 'cause I knew that that was the last time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny Runshell
and don't forget, life is for the living.
avatar

Messages : 1441
Inscription : 08/10/2013
Crédits : applestorm

ONCE UPON A TIME
Personnage: Drusten, le fléau
Emploi: apprenti pâtissier
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Jeu 27 Aoû - 14:43

« Tu me mets au défi, Fawkes ? » De fuir. De prendre ses jambes à son cou parce qu'il n'y a rien à gagner, ou de rester perdre son temps à ses côtés. C'est toujours mieux que de le perdre seul, ce temps, et de voir s'écouler si lentement les minutes. Alors il ne serait très certainement pas celui qui se refuserait à de la compagnie, pas quand sa curiosité venait d'être piquée au vif qui plus est. Son regard en témoigne, d'ailleurs, lorsqu'il guette les traits de son visage, comme s'il pouvait si aisément mettre à jour l'enveloppe de mystères qui l'entoure ce soir. Par habitude, elle ne l'avait pas, puisqu'il n'avait pas su y porter cet intérêt. Mais enfin, il regarde pleinement ce qu'il avait sous le nez, sans rien manquer de ce verre qu'elle vide d'une traite. « Est-ce que ça t'importe vraiment ? T'as pas l'air d'être l'genre de fille à pâlir et perdre d'l'assurance parce que tu plais pas » Mais a-t-il seulement compris le sens porté à son interrogation de la bonne façon ? Il a davantage l'habitude de foncer tête baissée, sans réfléchir et user de son sens de l'observation. D'ailleurs, il enfonce le clou de sa verbale, en se penchant vers elle pour lui souffler, sur le ton de la confidence. « Mais si tu veux tout savoir, je te préfère comme ça, ça change » Est-ce seulement une chose à dire à une fille, ou plutôt à une femme, qu'on la préfère à un moment plus qu'un autre ? Il sait si peu y faire, Danny, surtout lorsqu'il est loin d'être de ceux qui se posent ce genre de question. « Alors oui, ça m'étonne, mais en même temps ça t'surprendra pas t'apprendre que j'suis pas un fin observateur » Il ne prête plus attention à ces choses-là, le gamin, alors savoir si et ce qu'elle pourrait arranger ? Danny, il a toujours eu le don d'accepter ses camarades pour ce qu'ils étaient, sans jamais chercher à corriger leurs imperfections, si imperfections il y avait. « A toi de me dire » Après tout, elle seule avait connaissance de ces choses, lorsqu'il apprenait tout juste à la connaître. Il était toujours temps. « Pas au lit en tout cas, c'est tout ce que je peux te dire » Et c'était triste à dire. Ou peut-être pas vraiment, car pourquoi leur précédent lien uniquement charnel aurait à être honteux ? Un sourire équivoque ne manque, en tout cas, pas de se loger au coin de ses lèvres. « Tu m'as vu ? Tu m'crois vraiment du genre à veiller sur l'taux d'alcoolémie des demoiselles et les raccompagner jusqu'à chez elle pour m'assurer qu'elle rentre bien à la maison ? Nan, j'ai rien d'tout ça ! Je peux même te payer le suivant si tu tiens à boire tout ton saoul ce soir » Et lui, il ne boit pas ? Rien pour se mettre dans l'ambiance des lieux ? C'est bien le patron qui pourrait faire la tête face au mauvais client qu'il faisait. « Si j'fais une chose, c'est d'encourager les excès, mais j'donne pas de leçons » Non pas qu'il ait un honneur à défendre, lorsque ces précisions auraient plutôt le don de jouer en sa défaveur. Toujours accoudé à ce comptoir, Danny finit par donner un léger coup d'épaule à la demoiselle, tout en ajoutant. « Qu'est-ce que t'essayes de noyer au fin fond d'ton verre au juste ? » Danny l'insouciant, le désintéressé pathologique, vient-il vraiment de s'enquérir de détails auprès de la belle ? Cherche-t-il véritablement, enfin, à faire connaissance avec son esprit, après son corps ? Il serait toujours temps de s'y intéresser, lorsqu'ils ont pu partager la plus grande intimité tant de fois. Et la vérité, est qu'il n'a jamais pu lui adresser autant de points d'interrogation à la fois. Quelque chose dans l'air, peut-être.

_________________

I ONLY MISS HER WHEN I'M BREATHING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Fawkes

avatar

Messages : 2629
Inscription : 16/12/2013
Crédits : avatar @ shiya ; sign @ clémentine

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ursula, la sorcière des mers
Emploi: arnaqueuse professionnelle (cartomancienne) & briseuse de ménage
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Ven 28 Aoû - 13:27

« Ça se peut bien. » Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut, Violet. Elle aimerait le voir prendre ses jambes à ses cous pour ne pas l’affronter, mais en même temps elle avait cette étrange sensation d’être en sécurité à ses côtés. C’était bizarre, ils ne connaissaient de l’autre que le corps, mais aujourd’hui il se passait quelque chose de différent. Tous deux ne cherchaient plus à faire naître le désir chez l’autre, ils prenaient chacun leur tour le temps d’écouter. Certes, il y avait toujours des provocations cachées derrière leurs mots, mais c’était pas pareil que d’ordinaire. Et c’était plaisant aussi surprenant soit-il. « T’as raison, j’m’en fous. » qu’elle répondit, prenant le ton qu’elle aimait tant employer par le passé même si la petite étincelle n’était plus. Elle se fichait pas mal de savoir si sa nouvelle attitude plaisait ou non à Danny. S’il voulait partir et trouver une autre amante un poil sauvage, elle ne le retiendrait pas. Ce n’était pas son genre. Mais il restait planté là, à ses côtés, et se lançait même dans un pseudo compliment. Il la préférait comme ça. Elle se répéta intérieurement ces quelques mots et ne put réprimer un éclat de rire. C’était tellement ahurissant qu’elle ne pouvait croire que c’était vrai. Pourtant, Danny, il était on ne peut plus sérieux, ça se sentait dans sa voix, ça se lisait sur son visage. « Ah ouais ? » qu’elle ne put s’empêcher de lui demander. « Parce que j’te parais plus faible et donc plus malléable ? » Sa joie de vivre n’était plus très présente, c’était certain, tout comme son petit côté enflammé. Violet avait toujours cru que c’était pour ces deux choses là qu’il avait craqué, Danny, mais il fallait croire qu’elle non plus n’était pas une fine observatrice. Devait-elle pour autant être surprise ? Après tout, elle avait beau le regarder, le détailler même, elle ne le connaissait pas. Elle n’arrivait pas non plus à décrypter les expressions qui illuminaient son visage, le jeune homme était un mystère à ses yeux. Tout comme elle l’était pour les siens. « Je croyais que ce n’était plus ce qui t’intéressait chez moi ? » qu’elle le provoqua, sans savoir où irait cette conversation tant ça leur ressemblait pas. « Peut-être que j’ai juste envie d'être saoule. » qu’elle finit par dire après avoir laissé le silence s’installer entre eux. C’était faux bien évidemment, et au fond d’elle, la demoiselle savait qu’elle ne parviendrait plus à perdre le contrôle de son corps avant un long moment. Mais ça, Danny ne le savait pas. Tout comme il n’avait pas conscience d’être trop direct et d’avoir lancé sa flèche en plein dans le mille. Elle voudrait faire comme si elle n’avait rien entendu, prétendre simplement vouloir s’amuser d’une drôle de façon, mais ça ne collait pas avec son état d’esprit du moment. Et il fallait être stupide pour ne pas s’en rendre compte. « J’le veux bien ce verre. » qu’elle préféra dire plutôt que confier les choses qui la ravagent de l’intérieur. « Mais faut que tu boives avec moi. » Elle l’invitait à former un nous différent que d’habitude, allait-il se laisser tenter, lui qui n’a pas de verre sous son nez ? « Tu vois, pas besoin d’une bonne raison pour se laisser tenter. » qu’elle conclut en souhaitant se montrer convaincante, mais ça sonnait creux. Si elle ne parvint pas à s’ouvrir à lui, ça ne l’empêchait pas de se montrer sous un nouveau jour. Elle savait que derrière les provocations de Danny, il n’y avait pas de mauvais jugement. Pas de mauvaises intentions.

_________________

I set fire to the rain and I threw us into the flames. When we fell, something died 'cause I knew that that was the last time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny Runshell
and don't forget, life is for the living.
avatar

Messages : 1441
Inscription : 08/10/2013
Crédits : applestorm

ONCE UPON A TIME
Personnage: Drusten, le fléau
Emploi: apprenti pâtissier
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Lun 5 Oct - 13:04

Danny, il fait ce qu’il sait faire de mieux présentement : tromper l’ennui. Lui faire un doigt d’honneur éhonté, accoudé à ce comptoir, en une compagnie qu’il ne pensait pourtant jamais avoir en dehors des draps souillés d’un lit. Mais c’est ce qu’il préfère, l’énergumène Runshell : une bonne surprise. La surprise d’une personnalité insoupçonnée. La saveur de s’être trompé. Est-ce que rester signifie qu’il relève instantanément son défi, ou bien s’agit-il seulement de sa volonté ? Les deux, peut-être bien. Certainement, même. Est-ce qu’elle pense qu’il ne reste que par esprit de défiance ? Car il n’a pas pour intention de le lui préciser, mais en même temps, ne doit-il pas se demander la même chose ? Qu’importe, elle comme lui ne paraissent pas donner dans ce genre de comédies. Lui, le gamin, il a raison ? Il ne le cherchait pourtant pas, tout comme il ne le savoure pas. Mais si ça ne l’étonne pas de Fawkes, il ne manque pas de coller un sourire espiègle au coin de ses lèvres, qui ne peut que s’accentuer face à son éclat de rire. Il ne comprend rien, et alors ? Il n’a jamais la prétention, ou l’ambition, de davantage. Alors elle peut bien se retrouver sceptique, ce n’est pas moins que la vérité. Mais elle a déjà su le deviner ça, non ? « Parce qu’tu m’apparais avec moins d’artifices, et donc plus vraie, plus réelle » Ces artifices, qui ne font en vérité qu’office d’interférences pour mieux dissimuler une véritable nature d’être. Il le sait, il peut lui aussi en user et en abuser. « Et sûr'ment moins farouche, oui » Il lui accorde ça, peut-elle lui accorder le reste, ou cela lui semble-t-il trop impensable venant de lui ? Et quitte à livrer un semblant de confidence, autant le joindre de pluriel. « Pourquoi l’un n’irait pas avec l’autre ? » C’est ce qu’il se prête à concilier pour la première fois, sans même avoir le sentiment d’en faire l’effort. « Mais pourquoi ça s’rait une faiblesse ? C’est c’qu’elle était, Innocence ? Faible ? » Pourquoi ce soudain intérêt ? Lui-même, ne saurait le dire. Et puis pour sa gouverne, il le sait déjà combien elle peut l’être, malléable – ou souple, en l’occurrence. Mais bien sûr, elle ne fait pas ici allusion à ses exploits physiques, non ? Peut-être. Toujours ce peut-être. A-t-elle pour but de s’évaporer toujours davantage dans un brouillard de mystères ? Mais Danny, il a son mot à dire, aussi. « Si tu voulais juste griser ton esprit, tu s’rais en train de danser et t’essouffler après l’ivresse, là-bas » Son regard quitte alors provisoirement la jeune femme, le temps de lui désigner l’attroupement se déhanchant. « Les verres au comptoir, c’est l’alcool mélancolique » Non ? Qu’est-ce qu’il en sait, le gamin ? Rien, il ne fait qu’aligner des mots les uns derrière les autres. Pour autant, il n’insiste pas pour mieux lui tirer les vers du nez. Runshell, il n’est pas non plus de ceux-là. Il est de ceux qui affichent un sourire complice lorsqu’elle l’invite à rejoindre le club pas très fermé des buveurs de ce pub, et sans tarder davantage il fait signe au barman de ses doigts. Quelle mauvaise influence peut avoir son amante sur lui, bien que mauvaise n’est pas l’adjectif dont il la qualifierait. « M’dam est servie » Lorsqu’effectivement, les voilà même tous deux servis. Pourtant, c’est le verre de la demoiselle auquel il prête attention, lorsqu’il se demande si elle s’apprête à une nouvelle fois le descendre cul sec. Quelle importance ? Il en revient à Violet et ses subtilités. Tenter, c’est le mot, oui. Mais ce n’est pas ce verre, la tentation.

_________________

I ONLY MISS HER WHEN I'M BREATHING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Fawkes

avatar

Messages : 2629
Inscription : 16/12/2013
Crédits : avatar @ shiya ; sign @ clémentine

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ursula, la sorcière des mers
Emploi: arnaqueuse professionnelle (cartomancienne) & briseuse de ménage
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Sam 31 Oct - 22:05

« C’est ce soir que je ne suis pas vraie. » qu’elle rétorqua aussitôt, sans se soucier que ses propos n’étaient pas crédibles mais que surtout ils mettaient le doigt sur le problème. Elle avouait à demi-mots qu’elle n’était pas la même que d’habitude, qu’aujourd’hui comme hier elle affichait un visage qui n’était pas totalement le sien. Mais qui était-elle vraiment, en fait ? Cette femme sauvage et déterminée à obtenir tout ce qu’elle désire, hommes comme choses ? Ou bien cette jeune fille déboussolée et brisée, plus douce, moins provocante ? Elle ne le savait pas elle-même, en réalité. Elle ne saurait se décrire à Danny tant son agression avait tout chamboulé : ce qu’elle pensait figé ne l’était désormais plus. Le monde changeait, le temps s’écoulait, les gens, quant à eux, tombaient ou se relevaient, s’égratignaient les genoux ou gardaient la tête haute. Pouvait-il y avoir un juste milieu ? Des ‘et’ à la place de tous ces ‘ou’ ? Violet n’y croyait pas, plus. C’était tout ou rien, l’extase ou l’ennui, la force ou la faiblesse. Ah ce mot, qu’est-ce qu’elle pouvait le détester. Quand elle le prononçait, elle avait comme l’impression qu’il griffait toute sa gorge et mordait ses lèvres. « Idiote. » qu’elle dit d’un coup, avant de reprendre. « Voilà ce qu’elle était. » Mais ça ne suffirait pas à Danny, il l’interrogerait sans nul doute sur le fil de sa pensée, et elle ne lui ferait pas ce plaisir, elle le devancerait. « Une idiote de croire que sa timidité pourrait te plaisir. » Elle essayait de détourner l’intention, Violet, parce qu’elle ne connaissait pas les réponses aux questions du jeune homme. Elle ne savait pas pourquoi l’un n’irait pas avec l’autre, ni même si c’était une bonne chose d’être moins sauvage, plus humaine. Au fond d’elle, la demoiselle avait comme l’impression d’être nue, sans carapace pour la protéger, dépossédée de ses armes précieuses. Et ça ne lui réussissait pas, ça la perturbait même. Et ça lui donnait envie de rester assise sur ce tabouret, loin de la piste de danse. Et tant pis si pour cela, elle devait consommer. L’alcool n’était pas son meilleur ami du moment, mais il était malheureusement la seule solution pour paraître moins faible. « J’économise mon énergie. » qu’elle rétorqua le plus provocante qu’elle le pouvait, même si l’envie n’était plus tout à fait là. C’était facile de se défiler comme ça, mais à l’heure actuelle, ça l’emmerdait bien. « Mais au fond, qu’est-ce que ça peut te faire tout ça ? » qu’elle le questionna tandis que le serveur remplissait deux verres. Il s’était laissé tenter, Danny, et Violet en était contente. Du moment qu’il était à ses côtés, elle se sentait presque en sécurité. Et si l’alcool lui faisait perdre les derniers moyens qu’elle possédait, au moins il serait là pour la soutenir. Non ? Après tout, elle ne le connaissait pas, et cette pensée tournait et retournait dans son esprit. Pourquoi avait-elle alors la sensation que sa présence était une vraie bénédiction ? Elle ne le remercia même pas pour le verre, se contenant de le fixer tandis qu’elle portait à ses lèvres le liquide piquant. Devait-elle le boire d’un coup ? Elle sentait le regard de Danny posé sur elle et ce verre, et ça la poussa à reprendre la parole. « T’as peut-être raison en fin de compte. » Elle n’était plus la même, elle avait beau le cacher comme elle le pouvait, les faits étaient indéniables et Danny les avait perçus. Son verre n’était qu’un stupide prétexte.

_________________

I set fire to the rain and I threw us into the flames. When we fell, something died 'cause I knew that that was the last time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danny Runshell
and don't forget, life is for the living.
avatar

Messages : 1441
Inscription : 08/10/2013
Crédits : applestorm

ONCE UPON A TIME
Personnage: Drusten, le fléau
Emploi: apprenti pâtissier
Relations :

MessageSujet: Re: strangers with benefits   Ven 29 Avr - 21:27

- En quoi n'es-tu pas vraie ce soir ? Parc'que tu t'fais moins entendre que d'habitude ? T'sais, y'en a qui pourrait croire qu'à user d'ta voix comme ça, tu cherches à faire diversion. Danny s’improvise psy à ses heures perdues maintenant ? Mais Violet saurait le remettre à sa place mieux que personne s’il fourre son nez là il n’y a pas été invité, il n’en doute pas un seul instant. Entre toi et moi, je n't'en voudrais pas si tu es les deux. Tu es certainement plus complexe qu’une femme qui s'fait entendre et qui sait c'qu’elle veut ? Lui, en tout cas, peine à la cerner et a présentement le sentiment de la redécouvrir quand pourtant ils ont couché plus d’une fois ensemble, alors c’est certainement que ce bout de femme est plus complexe qu’elle ne le laisserait voir, non ? Ou peut-être seulement qu’il n’est pas observateur de l’évidence. Moi, je n'sais pas c'que j'veux, parfois j’ai envie d’être un salaud, et d’autres fois d'jouer les bisounours, mais ce n’est pas pour autant que j'ne suis pas vrai. Et pour certains j'suis toujours Daniel même si j'n'ai plus rien du gamin que j'étais, pour d'autres Daniel a disparu et j'suis soi-disant Danny. Et autant dire que les personnalités qu’ils prêtent à ces deux versions de lui sont diamétralement opposées, mais c’est vrai qu’il a changé. Et si Violet était aussi cette dualité de forces opposées ? Toi aussi tu veux renommer cette nouvelle version de toi ? Il joue à l’enfant à présent, Danny. Comme s’ils avaient huit ans et qu’ils jouaient des jeux de rôle dans la cour de récréation. Mais qu’est-ce qui les empêche d’assumer leur vrai visage ou d’être quelqu’un qu’ils ne sont pas ce soir ?

- Pourtant j'aime ce rouge qu'elles ont aux joues et ces mots qu'elle bafouille, rien n'a plus de charme. Pour être franc, j'crois que ça éveille notre envie d'les protéger mais aussi d'jouer avec leurs limites pour s’amuser à les empourprer. Les hommes sont des salauds, hein ? Alors idiote, Innocence l’est peut-être, mais qui sait si elle ne l’est pas tout autant que Danny ? Car sa timidité aurait pu le ravir, tout comme tant d’autres fois auparavant. Le jeune homme a toujours eu un péché gourmand pour la quiétude de compagnie bien plus timide et silencieuse que lui. Mais ce n’est pas là un goût qu’il partage avec Violet de toute évidence. Je n'ose imaginer le sort qu'tu réserves aux timides mâles qui repoussent les limites qui les freinent habituellement en osant aborder une fille comme toi. Il lui adresse un sourire amusé tout en s’abstenant de compatir pour les dits mâles, avant de redevenir plus sérieux (ou du moins, il le prétend). Tu m'en veux, de davantage t'apprécier ce soir ? D’enfin avoir l’idée et l’envie de davantage lui parler, plutôt que de partager uniquement les plaisirs de la chair, seulement parce qu’il a cru entrapercevoir cette faille ? Et s’il ne l’avait pas entraperçu, auraient-ils continué à ne demander d’eux que du sexe ?
- Quoi ? Toi t'en as rien à foutre d'moi, et t'assumes que c'est mon cas aussi ? Désolé d'te décevoir dans ce cas. Quoique… quand est-ce que Danny est désolé de décevoir quiconque ? C’est une habitude, voir un art qu’il travaille depuis si longtemps. Le jeune homme fait alors l’erreur d’envahir sa bouche d’une gorgée du liquide contenu dans ce verre, et l’instant d’après il manque de s’étouffer en entendant les derniers mots de Violet. Il tousse alors, et reprend la voix rauque. Moi ? Ça m’arrive d’avoir raison ? Tu m’en apprends une bonne là, fais attention je n'vais plus me penser si immature et idiot sinon !

Spoiler:
 

_________________

I ONLY MISS HER WHEN I'M BREATHING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: strangers with benefits   

Revenir en haut Aller en bas
 

strangers with benefits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» The Top 5 Benefits of Being Multilingual
» My Mother and other strangers BBC 2016
» bhaji quan store
» Claire Skinner
» PIRATES OF THE CARIBBEAN ON STRANGERS TIDES: ANGELICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: Insomnia-