AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 never insecure until I met you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ginger Brooks

avatar

Messages : 2242
Inscription : 01/08/2013
Crédits : aquamarine, wildheart, ferrumhunts.tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ivy
Emploi: Strip-teaseuse au WBB
Relations :

MessageSujet: never insecure until I met you.   Ven 12 Déc - 17:46

Ginger n'avait jamais eu l'occasion de se rendre à la patinoire. Enfiler des patins, glisser sur la glace fraîche, entendre la musique puissante et passer à travers les dizaines de lumières éclairant la salle, ainsi que l'ambiance qui accompagnait chacun des patineurs, était d'une nouveauté qui la faisait sourire sans s'arrêter. Le regard pétillant qu'elle renvoyait aux autres laissait présager qu'elle attendait une telle opportunité depuis longtemps. Installée dans les vestiaires, la jolie brune s'affaira à enfiler une première chaussure, puis l'autre, avant de se mettre depuis sur les lames. C'était pas si difficile, après tout... Sa mère l'avait prévenue de faire tout de même attention ; Ginger ne voyait vraiment pas pourquoi, une fois au cœur de l'action. Elle ne risquait rien, n'était pas maladroite de nature et possédait une grâce certaine dès qu'elle entreprenait n'importe quel sport. Pourquoi cela changerait aujourd'hui ? Gonflée à bloc, la demoiselle suivit une petite famille sur le point de faire ses premiers pas sur la glace aussi. Prenant une grande inspiration, elle se lança alors. Elle aurait bien aimé que ses petits frères soient avec elle, pour qu'ils puissent tous vivre cette première fois ensemble, mais elle avait également pensé que, si quelque chose tournait mal, ils lui rappelleraient jusqu'à la fin de sa vie : chose qu'elle ne voulait en aucun cas. En effet, même si Ginger savait qu'elle s'en sortirait rapidement sur la piste, il y avait toujours un pourcent qui restait sur la réserve. Alors, lorsque ses pieds commencèrent leurs premiers mouvements, la faisant avancer à petit pas sur la glace... Et qu'elle se raccrocha au plus vite au bord de la piste pour ne pas tomber, elle comprit que ce dernier pourcent, aussi sadique soit-il, avait gagné. Tenir debout sur un sol aussi glissant n'allait pas être une mince affaire ; ce qui frustrait la jeune femme au plus haut point. Lançant des regards noirs à quiconque lui accordait un peu trop d'attention, Ginger avançait à pas de fourmis, toujours fermement accrochée, avec la désagréable sensation que ce n'était pas de cette manière qu'elle allait progresser. Alors, lorsqu'elle s'aperçut que pour la troisième fois consécutive une petite blonde passait à ses côtés avec une aisance agaçante, elle hésita un instant avant de se décider à attirer son attention au prochain tour. Elle l'observa avec un sourcil arqué, tout de même impressionné par ce qu'elle avait sous les yeux (chose qu'elle n'avouerait pas, même sous la torture la plus cruelle), avant de détourner la tête lorsque l'inconnue frôla son épaule. « Eh ! Toi ! Attends ! » Pourvu qu'elle se retourne, pourvu qu'elle... « Je peux te poser une toute petite question ? », poursuivit Ginger quand elle constata que l'autre jeune femme se retournait dans sa direction.

_________________
Tried to keep you close to me, But life got in between Tried to square not being there But think that I should've been Once upon a different life We rode our bikes into the sky But now we're caught against the tide Those distant days all flashing by @James Bay, hold back the river.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny Unschuld

avatar

Messages : 798
Inscription : 02/07/2014
Crédits : merenwen

ONCE UPON A TIME
Personnage: Coral
Emploi: Costumière/à la recherche d'un emploi à mi-temps
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Lun 5 Jan - 16:31

Penny se souvenait exactement de la première fois qu’elle avait posé les pieds sur la glace. Elle avait douze ans, et vivait chez les Roosevelt. Celle qui était sensée tenir le rôle de mère avait mentionné adorer le patinage artistique. Disposant de la possibilité de prendre des cours  grâce à l’argent que les Roosevelt recevaient tous les mois pour l’éduquer et la nourrir correctement – c’était par ailleurs obligatoire puisque Penny avait demandé, l’enfant qu’elle était ayant demandé à pouvoir faire au moins deux ou trois activités extrascolaires, elle avait demandé à prendre des cours à la patinoire. Motivée plus que jamais à devenir la fille parfaite, Penny avait écouté avec grand intérêt tous les conseils des professionnels avant de continuer à s’entrainer des heures après la séance d’entrainement avant de s’assurer qu’elle serait aussi à l’aise sur la glace que sur la terre. Il lui fallut quelques mois pour atteindre un niveau convenable, mais ce ne fut pas assez rapide pour les Roosevelt qui estimèrent ne pas pouvoir garder la jeune Unschuld plus de quatre mois. Une famille de plus qui n’attendait qu’à se débarrasser d’elle. Un peu naïvement, elle avait continué à prendre des cours ou à s’entrainer seule, parfois avec l’aide d’un professeur qui acceptait de l’aider gratuitement, dans l’espoir que la famille Roosevelt la reprenne. Ce ne fut évidemment jamais le cas, mais cela faisait toujours une compétence de plus à ajouter sur son CV… Désormais, Penny s’était faite une raison, et n’y pensait plus quand elle mettait un pied, ou plutôt un patin, sur la glace mais cela n’avait pas toujours été aussi aisé.
Cela faisait désormais un bon quart d’heure qu’elle s’échauffait sur la glace quand elle fut interrompue une voix féminine. Penny avait décidé de profiter au maximum de la patinoire pendant ses vacances. Elle ne prenait que rarement le temps de s'aventurer à la patinoire le reste de l'année mais dès que l'hiver approchait, c'était comme si elle était tout simplement incapable de résister à l'appel de la glace. Suivant l'origine de l'appel entendu, la jeune patineuse amatrice ralentit avant de faire un demi-tour et de rejoindre la brunette au corps de rêve. « Bien sûr ! Si je peux t’aider, c’est avec plaisir. » répondit-elle naturellement, sans se poser la question du service dont il pouvait s’agir. Elle était comme ça, Penny. Du moment que cela faisait plaisir, elle était prête à beaucoup de choses. Elle n’aurait pas été jusqu’à se mettre en danger mais hanter par son besoin d’être appréciée, Penny avait énormément de mal à dire non lorsqu’on lui demandait quelque chose. Ainsi, cette inconnue lui aurait-elle demandé d’aller faire ses cours, la patineuse en herbe n’aurait probablement pas refusé. Elle se rendait bien compte, d’ailleurs, qu’elle était généreuse à l’extrême mais elle était ainsi, Penny. Entière. Quand elle se donnait, c’était sans limite. Un peu comme elle renonçait à quelqu’un, mais cela n’arrivait jamais. Penny avait bien trop foi en l’être humain pour refuser de donner une chance à quiconque, sauf à Sura, qui était l’exception de Penny, sur bien des niveaux. « Tu t’appelles comment ? Moi, c’est Penny. » se présenta-t-elle, d’un air enjoué. Si ce n’était pour son corps d’adulte, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une enfant entrain de se présenter à une future amie, qu’elle apprenait à connaître dans son bac à sable.

_________________

where trouble melt like lemon drops, high above the chimney top. that's were you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Brooks

avatar

Messages : 2242
Inscription : 01/08/2013
Crédits : aquamarine, wildheart, ferrumhunts.tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ivy
Emploi: Strip-teaseuse au WBB
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Ven 23 Jan - 23:35

Bon point pour Ginger, l'inconnue ne semblait pas contre l'idée de venir à sa rencontre, voire même de répondre à sa question (qui allait rapidement se démultiplier, mais c'était encore un détail secret). Sa main se crispa sur le rebord à nouveau. Ce que la jeune femme pouvait détester ce sentiment d'insécurité qui ne cessait de l'envahir depuis qu'elle se trouvait sur la glace. Son manque d'expérience l'empêchait de profiter de la découverte, ainsi que de se montrer sous son meilleur angle, à savoir la séduction et le sourire aux lèvres. Qui avait-il de séduisant chez une femme incapable de tenir debout, à moitié courbée en deux ? Rien. Absolument rien. Caractéristique qui faisait presque regretter à Ginger de s'être lancée dans cette aventure. Comme toujours, réfléchir après avoir agi était son maître-mot, et elle en payait les frais. Contraire de quémander de l'aide (chose qui arrivait plus que rarement avec elle), elle adressa son sourire le plus aimable à la blondinette répondant au sympathique nom de Penny. S'approchant de quelques millimètres comme elle le put, la strip-teaseuse se présenta à son tour. « Je m'appelle Ginger, Ginger Brooks. » Bien sûr, son ton paraissait bien moins enjoué que celui de la nouvelle venue, mais il n'y avait pas tant de mal au vue de l'enthousiasme qui trahissait la voix de la blonde. Peut-être que Ginger serait dans le même état lorsqu'elle parviendrait enfin à tenir debout... « Alors, en fait, comme tu peux le voir, j'ai quelques soucis pour ressembler à quelque sur la glace, ce qui m'embête grandement... », commença-t-elle alors. « Je me demandais donc s'il était possible que tu me files quelques tuyaux pour avoir un peu plus de classe ? C'est vachement important. Je n'ai pas été élue Miss Fairview alors je vais tout faire pour gagner cette année. Et, dans mon plan, est inclus de participer à un maximum de chose pour ensuite montrer à toute la ville que je suis de plus en plus investie dans la vie de Fairview. » Ses patins se mirent à glisser alors qu'elle faisait quelques gestes un peu trop grand pour expliquer son plan. Ses yeux s'écarquillèrent. C'était qu'elle avait une véritable hantise de se retrouver les fesses aux sol dans les prochaines secondes. « Tu acceptes la mission ou pas ? Promis, je te revaudrai ça. »

_________________
Tried to keep you close to me, But life got in between Tried to square not being there But think that I should've been Once upon a different life We rode our bikes into the sky But now we're caught against the tide Those distant days all flashing by @James Bay, hold back the river.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny Unschuld

avatar

Messages : 798
Inscription : 02/07/2014
Crédits : merenwen

ONCE UPON A TIME
Personnage: Coral
Emploi: Costumière/à la recherche d'un emploi à mi-temps
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Ven 10 Avr - 15:59

La différence de caractère entre les jeunes femmes n’avait pas tardé à se faire sentir. Penny était quelqu'un de tout et qui avait tendance à arrondir les angles avant de demander quelque chose. Visiblement, Ginger était tout l'inverse puisque celle-ci allaitr droit au but et n'hésitait pas à expliquer ses motivations. Ce qui avait l'avantage d'être clair et qui évitait tout doute sur les intentions de la jeune femme. Le genre de caractère que Penny adorait, en somme. Ainsi, étrangement, ce fut exactement ce qui motiva Penny à vouloir apporter son aide à la belle Ginger Brooks. Pas parce qu’elle n’était pas du genre à demander de l’aide, la blondinette ne connaissait pas encore assez celle-ci pour en préjuger mais simplement parce que Penny avait pris cette étrange habitude d’être fascinée par les gens qui dégageaient quelque chose de profondément différent de ce qu’elle dégageait. Cela ne signifiait pas pour autant qu’elle n’avait pas de point commun avec la personne, bien au contraire mais simplement qu’aux premiers abords, elles étaient fondamentalement différentes. Penny, par exemple, ne se serait jamais présentée de la sorte, ni même ne se serait inquiétée d’être élue Miss Fairview. Ce n’était pas forcément une bonne ou une mauvaise chose mais cela n’avait jamais fait partie des priorités de Penny que de se faire aimer de tous. A dire vrai, cela tenait probablement au fait, à l’heure actuelle encore d’ailleurs, elle avait du mal à imaginer qu’on puisse réellement l’aimer telle qu’elle était. Elle s’abstint cependant de ce genre de commentaire et se contenta de réagir d’un mouvement de tête aux différents dires de Ginger. Avant de lui répondre, elle se rapprocha et lui attrapa les deux bras en la poussant légèrement pour qu’elle se redresse et cesse de glisser sur ces patins. « Pas besoin de me ravaloir ça, j’ai du temps devant moi. » précisa-t-elle, bien heureuse de pouvoir aider quelqu’un à se sortir d’une situation embarrassante – elle ne l’était pas vraiment en réalité mais puisque Ginger la jugeait comme telle, c’était tout comme… Cependant, Penny ne savait pas vraiment par où commencer, ni même comment apprendre à quelqu’un à patiner, mais elle trouverait bien une manière ou une autre de lui apprendre. « Tu sais faire du roller ? » demanda-t-elle, ayant remarqué que si l’on savait faire l’un, l’autre venait généralement plus naturellement. « Enfin, avant toute autre chose, sache que ça ne sert à rien d’avoir peur de la glace ! Ca ne fait pas plus mal que le sol, c’est juste un autre outil sur lequel se déplacer. » Elle sourit, confiante, à Ginger et attendit patiemment sa réponse en se décalant légèrement pour ne pas gêner les autres patineurs. Le plus simple ne serait-il pas de sortir de la glace pour lui apprendre la posture à tenir et vérifier qu’elle savait déjà se tenir bien droite, sans avoir l’appréhension des patins. Attrapant doucement son bras, elle dit sur un ton rassurant : « Sortons de la patinoire, ça sera peut-être plus simple pour te montrer les bases. »

_________________

where trouble melt like lemon drops, high above the chimney top. that's were you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Brooks

avatar

Messages : 2242
Inscription : 01/08/2013
Crédits : aquamarine, wildheart, ferrumhunts.tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ivy
Emploi: Strip-teaseuse au WBB
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Lun 27 Avr - 2:10

Ginger fut soulagée une fois que les mains de Penny vinrent s'accrocher aux siennes. Pour la première fois de sa vie, elle prenait conscience qu'elle n'avait pas un très bon équilibre ni la maîtrise immédiate de quelque chose qu'elle ne connaissait pas. D'habitude, lorsqu'elle se jetait tête la première dans une nouvelle lubie, elle s'en sortait plutôt bien. Pourtant, aujourd'hui, une légère remise en question venait de lui être imposée par la force des choses. « Non, je n'ai jamais pris le... » Ses doigts s'agrippèrent un peu plus à ceux de son acolytes lorsque son patin ripa sur un morceau de glace un peu plus creusé que le reste de la matière qui se trouvait autour. Vu le nombre de personnes qui étaient en train de passer et repasser sur chaque parcelle de la patinoire depuis le début de la journée, ce n'était pas étonnant. « temps d'en faire, puis je me suis toujours convaincue que ça finirait mal si je montais sur ces engins alors... », acheva la strip-teaseuse en adressant un petit sourire embêté à la jolie Penny. Aussi, lorsque cette dernière lui indiqua qu'il était préférable qu'elles descendent de la patinoire pour travailler quelques petites choses avant les exercices bien plus complexes, la joie de vivre de la brune refit surface sans demander son reste. « Très bien ! » Ses petits pas rapprochés pour éviter de tomber suivirent ceux bien plus élégants de sa professeure jusqu'à la sortie de piste. Une fois que la lame de son premier patin toucha terre, un soupir s'échappa de ses lèvres. Elle n'aurait jamais imaginé être aussi enthousiaste en quittant ce qui était supposé la faire devenir Miss Fairview. Malheureusement, personne n'était parfait et surtout pas Ginger Brooks sur la glace. Adressant un sourire à la blonde près d'elle, la jeune Brooks s'affaira à se poster devant elle, les mains sur les hanches. Une seconde filtra dans l'air. Croisant le regard de Penny, Ginger interpréta ce dernier comme un indice sur le fait qu'elle avait possiblement oublié quelque chose d'important avant de se mettre au travail. Baissant les yeux, elle observa qu'elle n'avait pas quitté ses patins. « Je les enlève ? », l'interrogea-t-elle d'une voix fluette. Une fois la réponse de Penny entendue et appliquée au mot près, l'ancienne hôtesse d'accueil de l'hôpital de Fairview se frotta les mains. L'excédent d'énergie qu'elle n'avait pas encore pu livrer sur la glace se faisait ressentir. Après quelques étirements (semblables à ceux qu'elle pratiquait lors de ses entraînements pour le Whiskey Blue Bar), les prunelles enjouées de Ginger s'incrustèrent pour de bon dans celles de l'adorable demoiselle qui avait gentiment accepté de lui prêter main forte. « Alors, comment je dois me mettre ? »

_________________
Tried to keep you close to me, But life got in between Tried to square not being there But think that I should've been Once upon a different life We rode our bikes into the sky But now we're caught against the tide Those distant days all flashing by @James Bay, hold back the river.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny Unschuld

avatar

Messages : 798
Inscription : 02/07/2014
Crédits : merenwen

ONCE UPON A TIME
Personnage: Coral
Emploi: Costumière/à la recherche d'un emploi à mi-temps
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Ven 29 Mai - 22:32

Penny n’était pas certaine de comprendre pourquoi, mais elle était toujours envahie par une sensation particulièrement agréable, un ressenti inégalable, lorsqu’on avait besoin d’elle. Que cela soit pour aider à faire les courses, pour discuter de quelque chose qui tracassait légèrement ou (apparemment) pour apprendre à quelqu’un à patiner, la jeune femme sentait son cœur se gonfler dans sa poitrine avant de se relâcher pour diffuser des gouttes de bonheur dans tout son être. Bon, certes, ce n’était pas biologiquement correct, il s'agissait n réalité d'hormones, tout ça, tout ça mais c’était exactement comme ça en tout cas qu’elle ressentait la chose. Renforçant son emprise sur les mains de la magnifique jeune femme lorsqu’elle buta sur la glace, Penny lui offrit un sourire rassurant tout en continuant à la guider. Elle fit mine de n’avoir rien remarqué, cependant, et l’invita simplement à quitter la glace pour commencer. L’animatrice devait avouer avoir du mal à comprendre comment l’on pouvait avoir peur de la glace quand celle-ci y avait toujours vu un moyen de trouver plus de légèreté. C’était quelque chose de plus compliqué quand il y avait autant de monde qu’en ce jour, certes mais contrairement à ce qu’il se passait sur la terre ferme, il n’y avait nul besoin de faire autre chose que se lancer pour arriver à destination. Et avec un certain niveau d’expertise, l’on pouvait même presque apprendre à voler. C’était un niveau que Penny n’avait atteint que brièvement, mais en plein milieu d’un triple axel, il s’agissait exactement de la sensation que l’on avait. Et jamais la jeune femme n’avait connue telle sensation auparavant, ni même par la suite. Légèrement perdue dans ses pensées, emprise à la nostalgie de ne pas avoir poursuivi cette passion avec plus de véhémence, la jeune femme ne répondit pas tout de suite quand Ginger lui demanda si elle devait enlever ses patins. Acquiesçant finalement d’un signe de tête, Penny retira les siens, en s’appuyant sur la rambarde : « Ne touche pas à la lame, par contre. Tu risquerais de te couper. » expliqua-t-elle, parlant d’expérience. « Et même quand tu seras à l’aise, continue de les enlever appuyée sur quelque chose. Comme disait mon professeur, ça serait dommage de perdre quelques doigts à cause d’une chute. » Pour le coup, la jeune femme ne parlait absolument pas d’expérience, et c’était tant mieux ! Elle n’avait jamais assisté à une scène pareille d’ailleurs, mais la seule pensée du sang se déversant, soit sur la glace, soit sur le sol, suffit à la faire frissonner. Notant cependant que ce n’était peut être pas le meilleur moyen de mettre Ginger en confiance, Penny lui lança un petit regard coquin, faisant mine de lui dire ça uniquement pour la taquiner : « Enfin, c’est ce qu’on dit hein » lança-t-elle sur un ton exagérément taquin. Espérant que la jeune femme ne remarquerait rien, cependant, elle l’observa s’étirer. « Vous faites de la danse ? » demanda-t-elle, devant la familiarité des étirements. Si la jeune femme était danseuse ou avait pratiqué ce sport dans sa vie, cela serait bien plus aisé de lui apprendre quelle attitude adopter ! Ce n’était pas bien compliqué ; il suffisait de ne pas trop réfléchir et de fixer un point toujours à la même hauteur. Et paf, ça faisait des chocapic ! Ou, tenir l’équilibre, en tout cas.

_________________

where trouble melt like lemon drops, high above the chimney top. that's were you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Brooks

avatar

Messages : 2242
Inscription : 01/08/2013
Crédits : aquamarine, wildheart, ferrumhunts.tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ivy
Emploi: Strip-teaseuse au WBB
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Dim 20 Sep - 14:17

La petite plaisanterie de Penny arrache un sourire crispé à Ginger, avant qu'elle ne jette un coup d'oeil à ses mains. C'est plus fort qu'elle. Elle détaille, bouge ses doigts, sous une première couture, une autre et encore une autre, juste pour essayer de se faire une idée de ce que cela pourrait donner si un tel incident venait à se produire... Non pas que l'idée de perdre des doigts la dérange tant que ça... mais tout de même. L'ancienne hôtesse d'accueil de l'hôpital de Fairview sait parfaitement qu'elle perdrait son travail au WBB. Qui rêve d'une strip-teaseuse incapable de vous toucher ? Bien que ce ne soit pas la base de ce que fait la brune dans la boîte de strip-tease, elle se doute sans mal que cela ferait fuir une grosse partie de la clientèle. Elle deviendrait une sorte de strip-teaseuse avec deux moignons au bout des bras... Relevant deux yeux globuleux en direction de son acolyte du jour, les lèvres serrées de Ginger laisse passer un « Je vois » figé, avant qu'elle ne se décide à éloigner pour de bon ses mains des lames tranchantes. A présent, Brooks est libre de tout mouvement. Ses mains viennent se cacher un instant au creux de ses bras, tandis qu'elle illumine son petit cours privé d'un grand sourire lorsque la plus belle des questions vibre à ses tympans. Est-ce qu'elle fait de la danse ? Si seulement ! « Le Whisky Blue Bar, vous connaissez ? », argue-t-elle en posant ses paumes sur ses fines hanches. Généralement, la gente masculine de la ville a déjà 'entendu' parler de cet endroit... Jusqu'à ce que Ginger leur adresse un clin d’œil complice (toujours à l'abri d'un quelconque autre regard féminin, sait-on jamais) et que la mémoire leur revienne soudain. Il n'est pas difficile de se souvenir des nombreux hommes qui passent les portes de l'établissement, la plupart faisant partie du club très select des « habitués ». « Je fais du strip-tease là-bas. Faut que je me maintienne en forme, pour ne pas devenir toute flasque », précise-t-elle cependant, en gardant cette mine enjouée qui fait sa réputation. L'apparence physique de Ginger a toujours été un atout indéniable au long de sa courte existence. Elle aime et sait en jouer, pour le plus grand bonheur de tous depuis qu'elle est entrée dans les rangs du WBB. Hors de question d'être mise au placard trop vite ! D'où les entraînements réguliers, durant lesquels Brandon vient souvent mettre son grain de sel, même si la brune profite en fait de ces derniers pour renouer avec cette passion qu'elle n'a jamais pu assouvir. « Mais j'adore danser. Depuis que je suis toute petite ! », se souvient-elle avec un rire cristallin. Ginger ne compte plus le nombre d'heures qu'elle a passé à demander à ses frères, puis à Eliott, si son placement était le bon, ou bien encore si elle avait enfin réussi à rester sur le bon tempo. Insatiable, la jeune Brooks de l'époque préférait passer son temps à s'imaginer en haut de l'affiche plutôt qu'assise sur une chaise de cours, où elle ne brillait que rarement, voire en aucun cas. « Ça va m'aider ? », questionne-t-elle en cherchant le regard de Penny. Ginger se doute de la réponse, mais elle préfère s'assurer qu'elle ne fait pas fausse route. En temps normal, elle est capable de s'emballer trop vite ou trop tôt, même les deux à la fois ! Son cerveau carbure de dizaine d'idées à la minute et il faut la plus grande patience à ceux qui se trouvent auprès d'elle pour ne pas freiner l'un de ces élans d'ambition débordante en plein vol. La jolie Brooks canalise comme elle le peut, bien que son sourire étincelant trahisse ses efforts. « Vous en faites aussi ? »

_________________
Tried to keep you close to me, But life got in between Tried to square not being there But think that I should've been Once upon a different life We rode our bikes into the sky But now we're caught against the tide Those distant days all flashing by @James Bay, hold back the river.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny Unschuld

avatar

Messages : 798
Inscription : 02/07/2014
Crédits : merenwen

ONCE UPON A TIME
Personnage: Coral
Emploi: Costumière/à la recherche d'un emploi à mi-temps
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Lun 18 Jan - 0:15

Penny regretta quasiment instantanément d’avoir mentionné le plus grand risque que comporter le patinage artistique pour commencer sa leçon. Il est vrai qu’il est important que chacun est conscience que la lame peut tuer quelqu’un et qu’un triple axel retombant au mauvais endroit pouvait assez aisément égorger quelqu’un. Mais ses accidents étaient plutôt rares puisque chaque patineur qui avait un minimum d’expérience n’avait que trop conscience des risques et ne tentait pas de pirouette qui puisse mettre en danger la vie d’autrui. Comme pour une chirurgie, le risque zéro n’existait bien évidemment pas mais chaque risque était calculé. A une échelle différence, Penny avait du mal à imaginer que Ginger irait glisser ses doigts sous les lames du patin simplement pour s’assurer qu’elles étaient bien aiguisées. En voyant le gigantesque et merveilleux sourire qui se dessine sur le visage de la jeune femme, Penny n’a même pas besoin d’entendre la réponse de son élève pour comprendre qu’elle a vu juste – et qu’elle devrait donc être très rapidement capable de se débrouiller sur des patins. Elle acquiesça d’un signe de tête lorsque Ginger lui demanda si elle connaissait le Whisky Blue Bar mais Penny se demande comment elle pouvait y danser sachant qu’à sa connaissance, le seul spectacle qui était organisé était principalement réservé à la gent masculine. Ginger ne tarda pas à lui préciser qu’elle y était stripteaseuse, ce à quoi la jeune femme ne put réprimer un petit « oh ! » surpris. A dire vrai, c’était un peu idiot de sa part : elle savait pertinemment qu’il n’y avait pas de profil type pour être stripteaseuse, et cela expliquait pourquoi sa confiance en elle la faisait rayonner de la sorte. « C’est vrai ! Et puis, ça ne doit vraiment pas être évident de danser autour de cette barre. Je me suis toujours demandée le nombre d’abdos qu’il fallait faire par jour pour ne pas se faire mal en dansant dessus ! » Bon, peut être pas toujours mais elle s’était posée la question une ou deux lorsqu’elle avait pu voir des scènes de striptease à la télé. Penny n’était en effet jamais allée dans un stripclub, et maintenant qu’elle le réalisait, elle ne put s’empêcher que c’était du gâchis ; les femmes ne l’attiraient certes pas vraiment – à quelques exceptions près, elle devait l’admettre – mais cela restait une expérience à vivre ! Après tout, une femme qui danse était toujours belle. « J’me suis toujours demandée à quoi ça ressemblait en vrai, un stripclub. » confessa-t-elle, comme si cette discussion était des plus normales. La passion qui émanait de Ginger lorsqu’elle parlait de danse était terriblement touchante, et Penny se dit qu’elle aurait aimé avoir une amie avec qui partager ce genre de passion lorsqu’elle était enfant. « Oui, bien sûr que ça va vous aider. Vous avez déjà la posture et l’équilibre, c’est la base essentielle pour apprendre à patiner ! » répond-elle du tac au tac, ravie de savoir qu’elle pourra tout de suite permettre à la jeune femme d’affronter la glace, sans avoir à passer des heures à lui donner confiance. Cela ne gênait pas Penny outre mesure mais pour celui qui rêvait de fouler le sol glacé, cela pouvait s’avérer particulièrement frustrant. « Oh, j’en ai fait plus jeune ! Un peu de tout, d’ailleurs mais j’ai arrêté assez jeune, il y a 8 ans maintenant ! » Le regret raisonnait quelque peu dans sa voix, mais cela ne signifiait pas que Penny ne dansait plus du tout. Outre les quelques soirées en boîte qu’il lui arrivait de faire avec ses copines, il lui arrivait aussi de pousser son canapé, de mettre la musique à fond et de se donner comme si elle répétait une chorégraphie d’une importance capitale. Quoiqu’il se passe, la danse lui permettait toujours de se remettre les idées en place. « Pour patiner, c’est simple. Il faut que vous vous lanciez, comme si vous alliez vous lancer dans une pirouette ! Sauf qu’au lieu de tourner, vous allez avancer. Il faut regarder droit devant sur un point fixe, et une fois l’équilibre trouvé, vous pourrez aller où vous voulez ! » Evidemment, elle pouvait également effectuer une pirouette sur la patinoire si elle le souhaitait, mais ce n’était pas… recommandé pour une débutante. Tout du moins, si elle tenait à se sortir de cette aventure sans la moindre fracture.

_________________

where trouble melt like lemon drops, high above the chimney top. that's were you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginger Brooks

avatar

Messages : 2242
Inscription : 01/08/2013
Crédits : aquamarine, wildheart, ferrumhunts.tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Ivy
Emploi: Strip-teaseuse au WBB
Relations :

MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   Mar 23 Fév - 1:05

Ginger rayonne d'une aura mêlant bonheur et bienveillance. Elle nage dans une extase de pouvoir enfin apprendre quelque chose de nouveau, d'avoir osé demander à ce qu'on l'aide à se mettre sur des patins à glace et de saisir comment faire pour ne pas s'écrouler, alors que, d'habitude, elle ne quémande rien à personne. Elle préfère se débrouiller seule, prouver qu'être une adulte est synonyme pour elle d'émancipation... sauf qu'aujourd'hui elle n'a eu d'autre choix que d'accepter de se retrouver au pied du mur. Elle ne sait pas patiner, cette jeune femme adorable oui, alors où est le problème ? Elle pourra la remercier un jour prochain, lorsque ses prouesses en patinage artistique (ou plutôt patinage tout court, il vaut mieux rester réaliste) seront reconnus par tous. En attendant, la brune doit se mettre dans la tête qu'elle part de rien. Aucune base, aucune préparation à ce premier véritable essai pour découvrir ce sport qu'elle trouve à la fois magnifique, complexe et poétique, juste une volonté de fer. Comme pour tout ce qu'elle entreprend. Un peu comme avec la danse... Danse avec laquelle elle va pouvoir renouer, apparemment. « Super ! » Un immense sourire aux lèvres, Ginger acquiesce aux dires de Penny sur son métier, avant de lui adresser un petit clin d'oeil. Pas de souci, elle l'y conduira. Peut-être même qu'elles deviendront collègues si la jolie blonde a envie de changer d'air, sait-on jamais. « Oh, vous aussi vous avez dû arrêter... » Le murmure traverse ses lèvres alors que son visage enjoué perd un peu de sa superbe. Elles connaissent alors toutes les deux ce sentiment étrange, dérangeant, de ne pas pouvoir poursuivre dans la voie qui était pourtant la leur. Ginger était trop veille pour espérer pouvoir percer un jour dans le milieu. Elle est arrivée trop tard, même si elle était la plus enthousiaste de toutes celles qui se trouvaient aux auditions où elle a pu se présenter, sauf qu'elle a compris que face à des gamines de seize, dix-sept ans, ses vingt-et-un voire vingt-deux ans vers la fin de son espoir fou, ne passeraient pas. Jamais. Le plus bel échec de sa jeune vie. Un regret immense que la jeune femme garde pour elle, lorsqu'elle ne se remémore par cette époque trépidante à travers les photos prises par sa mère ou Eliott, ou alors était-ce Jo ou Samuel – même si elle sait qu'elle se fait du mal à s'acharner sur ces souvenirs d'un autre temps. Laissant échapper un petit soupir, Ginger se passe les deux mains sur le visage avant de se mettre à suivre les instructions de Penny. Elle fait un geste sec de la tête pour appuyer chaque instruction de la jeune femme d'un accord silencieux. Elle enregistre chaque étape, une par une, en espérant ne pas les mélanger une fois sur la glace. « D'accord. Et ensuite je me laisse glisser ? », qu'elle questionne alors qu'elle se rapproche de ses patins. Elle le fait de façon à la fois discrète et évidente, au cas où sa professeur ait plutôt dans l'idée de les faire rester en dehors de la patinoire. Aux yeux de Ginger, il vaut mieux s'élancer sans plus attendre dessus. Comment est-elle supposée saisir tout ce que la blonde lui conseille si elle ne peut mettre le tout en pratique dans la seconde ? Impossible, la strip-teaseuse le concède. En deux minutes top-chrono, elle se relève sur ses lames de patin d'un équilibre précaire, avant d'adresser un grand sourire à Penny. Pour le moment, elle n'a rien dit qui pourrait contrer ses plans, alors... « Je vais essayer ça sur la glace ! », qu'elle annonce d'une petite voix chantante qui lui correspond si bien. Lorsqu'elle élève son patin droit pour venir le déposer avec délicatesse sur l'épaisse couche de glace, sa main vient d'instinct s'agripper au rebord de la structure. « Te fais pas mal Brooks, Mayer va gueuler sinon... », se motive-t-elle, alors qu'elle prend appui sur sa main pour inviter tout son corps à se reposer ensuite sur ses deux patins. Une fois stabilisée, au bout d'une ou deux minutes supplémentaires, Ginger jette un coup d'oeil complice à sa coach du jour, l'air de dire « regarde, ça marche déjà ! », avant de faire un premier pas en avant sur la glace. Le bruit de la lame contre cette dernière parvient jusqu'aux oreilles de la jolie Brooks sans que cela paraisse étrange. Une première ! « Tu pourras venir voir le Whiskey Blue Bar si tu veux Penny ! », qu'elle s'écrit soudain, toujours en avançant, alors que naïvement elle pense pouvoir détourner le regard de son point d'accroche, à l'autre bout de la piste, pour  entendre au mieux la réponse de la blonde. Mauvaise idée. Encore plus lorsqu'on pense au conseil de Penny juste avant : « il faut regarder droit devant sur un point fixe » Ginger sent ses jambes trembler un peu, tente de retrouver l'équilibre en plaçant ses mains de chaque côté de son cœur, paumes orientées vers la glace, comme si ces dernières, positionnées de la sorte, pouvaient l'empêcher de chuter. C'est raté. « AH ! » Le cri s'évade du plus profond de ses cordes vocales alors que tout son corps se retrouve contre la glace collante et froide. Une grimace trahit son malaise, avant qu'un petit rire ne prenne le relais. « Tout va bien, je vais recommencer ! » Ginger lève sa main droite dans les airs, au cas où Penny soit encore hors de la piste ou sur, maintenant qu'elle a vu que son poulain n'était pas le plus doué, pour intimer qu'elle peut se relever seule. Elle le peut. Ses genoux tremblent un peu lorsqu'elle se met à forcer dessus pour se remettre sur pieds, mais la brune ne sent pas une partie de son corps en particulier hurler sa douleur et cela la rassure... pour le moment.

_________________
Tried to keep you close to me, But life got in between Tried to square not being there But think that I should've been Once upon a different life We rode our bikes into the sky But now we're caught against the tide Those distant days all flashing by @James Bay, hold back the river.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: never insecure until I met you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

never insecure until I met you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Root Galaxy S2 méthode "SuperOneClick - Kernel Insecure"
» [ROM/HC 3.1] HR8 MODACO Custom ROM
» [QUESTION] Comment créer un boot.img insecure
» [TUTO] Root du SGSIII: Méthode Kernel Insecure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: The amazing skating rink-