AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Is this just an illusion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Penny Unschuld

Penny Unschuld

Messages : 798
Inscription : 02/07/2014
Crédits : merenwen

ONCE UPON A TIME
Personnage: Coral
Emploi: Costumière/à la recherche d'un emploi à mi-temps
Relations :

MessageSujet: Re: Is this just an illusion ?   Dim 6 Déc - 17:35

C’est étrange pour Penny de ne pas trouver les mots. D’ordinaire, elle est pourtant bien la première  à tout raconter, à toujours savoir quoi dire pour réconforter ou pour annoncer une nouvelle, bonne comme mauvaise. Mais cette fois, c’est comme si la jeune femme était concernée de trop prêt par l’histoire qui se déroule. Elle ne sait pas expliquer à ce jeune homme, qu’elle ne souhaitait pas briser sa famille ou l’image qu’il en avait. Elle ne sait pas lui dire combien elle a attendu ce jour, sans jamais pourtant espérer qu’il ne vienne un jour. La jeune femme savait encore moins comment lui faire comprendre tout ce qu’elle attendait de cette rencontre, sans pour autant que ne pèse un poids sur ses épaules. Mais déjà, sa langue commençait à la démanger des centaines de questions qui tourbillonnaient dans son esprit. Son demi-frère, lui, était vraisemblablement quelqu’un de très différent – elle avait bien envie de miser sur le choc, mais son attitude lorsque elle n’était qu’une « simple cliente » semblait en dire long sur la personne qui l’était. Penny aurait pu être refroidie, elle qui était d’un naturel si avenant. En réalité, il n’en fut absolument rien. L’idée d’avoir une famille était si important à ses yeux, qu’elle se serait contentée du pire des connards – et Carter semblait en être très loin. Lorsque il lui demanda, cependant, depuis combien de temps elle savait, la langue de la jeune femme se délia. « Je l’ai toujours plus ou moins su. » Elle haussa légèrement les épaules, poussa un soupir et s’expliqua : « Quand je demandais si je pouvais connaître l’identité de mes parents, plus jeune, l’assistante sociale qui était en charge de mon dossier, n’avait de cesse de me répéter que ce n’était pas seulement ma vie qui était en jeu. Je ne comprenais pas vraiment au début- c’était la vie de mes géniteurs, certes, mais il n’y avait pas que leur vie qui était en jeu non plus quand ils m’avaient abandonnés. » La jeune femme ferma les yeux quelques secondes, repensant à cette période difficile de sa vie avant de reprendre, les ré-ouvrant progressivement au fil de ses mots. « Et puis, on m’a suggéré qu’il pouvait y avoir d’autres enfants, et c’est ensuite une conviction qui ne m’a jamais quitté. Mais je connais votre existence que depuis dix-sept jours. » Oui, elle avait compté. Sans réellement savoir pourquoi puisque l’intérêt de la chose était des plus limités. Mais elle avait compté, comme elle avait compté les minutes en attendant qu’il vienne ouvrir la boutique, et enfin, ce moment était arrivé. C’était très étrange. Elle n’était pas certaine de vivre ce moment pleinement, et ne savait pas non plus vraiment comment faire autrement. Elle essayait de mémoriser chacune des secondes qui s’égrainaient, juste au cas où. Une chose était certaine : Penny ne le recontacterait pas. Elle ne voulait pas le forcer à avoir une relation avec une personne que le destin n’avait pas laissée à l’origine dans sa vie, et peut être pour une bonne raison. Ou peut être le destin leur avait-il permis de se retrouver pour une bonne raison ? Les deux opinions se défendaient, mais l’une dans l’autre, Penny voulait laisser ce choix à Carter. Après tout, peut-être aurait-il préféré ne jamais savoir ce genre de choses, ne jamais apprendre l’adultère que son père avait commis. « Vous ne vous êtes jamais doutés de rien ? Je suis désolée si cela change l’image que vous aviez de votre père… » Certes, Carter disait ne pas être proche de son père, mais cela ne voulait pas dire qu’il ne l’avait pas idéalisé d’une certaine manière ou qu’il ne s’attendait pas à mieux de sa part. « Vous êtes surs que ça va aller ? » demanda-t-elle, peut-être un peu trop anxieuse à l’idée de chambouler la vie, et l’esprit du jeune homme.

_________________

where trouble melt like lemon drops, high above the chimney top. that's were you'll find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Evans

Carter Evans

Messages : 335
Inscription : 27/12/2013
Crédits : OthScottLove, tumblr

ONCE UPON A TIME
Personnage: Merlin
Emploi: Propriétaire du Cave Of Wonders
Relations :

MessageSujet: Re: Is this just an illusion ?   Ven 8 Jan - 16:10

Carter fronce les sourcils face aux explications de Penny. Il laisse s'accumuler les diverses nouvelles qu'elle lui donne, mais, surtout, il laisse se créer dans son esprit ce passé fictif. En s'associant aux fées pour construire chaque partie de l'enchantement, l'ancien magicien ne pensait pas un jour être confronté à une telle situation. Enfin, à la base, il pensait même que l'enchantement fonctionnerait aussi sur lui, qu'il perdrait toute mémoire de son ancienne vie et qu'il ne devrait pas jongler entre les souvenirs de sa véritable vie et ceux de cette existence fictive, alors ce que ce dernier a fait sur sa personne ou non, le propriétaire de la Cave of Wonders suppose qu'il pourra être encore surpris à l'avenir. Le trentenaire ne fixe plus sa « demi-soeur » mais sa bouteille d'eau, près de lui sur le bureau, qu'il a vidée de moitié dès qu'il a pris conscience qu'il avait besoin d'un peu d'aide pour faire disparaître cette certaine pression apparue sur ses épaules comme par magie. Et l'aveu tombe enfin. Elle soupçonne son existence depuis « toujours » mais elle ne le connaît (ou plutôt a connaissance de son dossier) que depuis 17 jours exactement. « Je vois... », que Carter souffle, en reposant son regard sur son visage. C'est étrange. Carter prendre conscience qu'il n'avait pas idée de tout ce que l'enchantement pouvait créer lorsqu'il l'a mis en place avec Rella et les fées, et il s'avoue toujours plus surpris par ces liens par milliers, ces connexions établies à l'infini, ces nouvelles vies confectionnées de toute pièce. Une nouvelle preuve irréfutable du mal qu'il a fait à toutes ces personnes qui habitent désormais Fairview. Il a tout détruit. Avec ce désir de faire le bien autour de lui, cette naïveté que son geste apporterait la paix à tous, Merlin a méprisé trop de vies d'un seul coup. La question de Penny le ramène à la conversation présente. « Jamais. » L'homme secoue la tête doucement pour accompagner sa réponse. Il veut que cette dernière soit un maximum crédible. Non, il ne s'est jamais douté de rien. Pire, il sait même que tout ceci est faux, irréel, inventé, structuré par un enchantement qu'il n'aurait jamais dû créer, même sous la torture. Mais bien sûr, ce mal-être qui le ronge, il ne peut même pas en parler avec Delilah pour tenter de moins en souffrir. Carter garde tout pour lui. Il intériorise toutes ces petites choses qui lui renvoient au visage le fait évident qu'il est un être horrible, avec toutes les décisions insensées que cela engendre et les solutions inexistantes qu'il trouve pour y remédier, mais il ne sait pas s'il pourra faire ça toute sa vie... « Ne vous en faites pas, ce n'est rien... Je comprends votre démarche. » Un bref sourire s'incruste sur ses traits. C'est si rare de le voir sourire de la sorte. Seulement, Carter veut essayer de se montrer un peu rassurant. A force de ne pas réagir comme une personne « normale » à cette annonce des plus singulières, la jeune Penny va se poser des questions et ce n'est pas bon. Pire encore, elle pourrait être déçue. Après toutes ces années à savoir l'existence d'un être proche pour, au final, se retrouver face à quelqu'un de renfermé, voire agressif, ce n'est pas la plus belle rencontre au monde pour poursuivre une vie équilibrée. C'est en tout cas ce que suppose le blond lorsqu'il se met à réfléchir à une façon de ne pas lui faire de mal. Sans vraiment s'en rendre compte, il puise un peu dans cette empathie qui était celle d'un Merlin prêt à tout pour les autres, ce naturel avenant qu'il pouvait démontrer dans cette autre vie à GoldenDust, et il tente de se souvenir de la façon dont on peut se montrer un minimum agréable avec l'autre. Carter suppose que ce n'est pas sorcier et que, comme ils disent dans ce monde-ci, « c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas ». A ça près que le propriétaire de la Cave of Wonders n'a jamais fait de vélo de sa vie (sans doute serait-il incapable de tenir sur deux roues en équilibre) et qu'il pense comprendre ce dicton malgré tout. « Comme je vous l'ai dit, nous n'étions pas très proches. » Ses épaules se haussent doucement, tandis qu'il ancre son regard dans celui de sa jeune interlocutrice. Sa toute nouvelle « demi-soeur » s'il l'accepte. C'est sa chère et tendre épouse qui va être ravie lorsqu'il lui annoncera la nouvelle. « Je crois que ce n'est pas moi qui suis le plus nerveux », Carter tente-t-il de plaisanter avec un semblant de sourire sur les traits. On dirait que ça le blesse plus qu'autre chose cette mimique, et c'est peut-être vrai. Par moment, l'homme ne sait juste plus comment agir alors qu'il développe toujours plus ce côté menteur pathologique. « Venez vous asseoir, je vous en prie. » Le propriétaire de la Cave of Wonders tire un second tabouret de dessous le petit comptoir où trône la plupart de ses affaires, cahiers, et même la caisse de la boutique, pour l'inciter à venir prendre place à ses côtés. Pendant que Penny fait à son tour le tour du comptoir, Carter replonge son attention dans le dossier qu'elle a emmené. Il y a tellement des papiers. Des dizaines de document qui attestent de la semble-t-il véracité de ses propos. « Vous souhaitez savoir quelque chose à son sujet ? », qu'il se lance alors, avant de tourner un regard mi-curieux mi-décidé vers elle. « Je veux bien essayer de fouiller un peu dans mes souvenirs si ça vous dit. »

_________________
just let's go back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Is this just an illusion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Question d'Ivoi Le Chevalier Illusion.
» Illusion [court metrage]
» Illusion
» Illusion optique
» [Poème] - Illusion - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairview's Tales :: The Cave of Wonders-